Les jeux sont faits…

Comme dit au casino le croupier à la roulette : « Faites vos jeux…Les jeux sont faits… Rien ne va plus ! ». A une journée de la fin, nos équipes fanions filles et garçons ont connu ce week end, le verdict de leur championnat. Issue attendue, mais longtemps retardée de relégation en nationale 1, pour nos féminines de division 2 et maintien en nationale 3 pour nos séniors masculins.
Division 2 féminines : Stella 27 – Vaulx-en-Velin 28

Il aurait fallu un improbable concours de circonstances pour que nos filles se maintiennent en division 2 : une victoire cette semaine à domicile face à Vaulx-en-Velin, puis un ultime succès dans la salle de Noisy-le-Grand, la semaine prochaine. Et encore, il était nécessaire que dans le même temps, Aunis, ou Saint-Grégoire, ou Vaulx perde ses derniers matchs. Contre les lyonnaises, notre équipe s’est battue vaillamment, mais a du s’incliner sur le fil par un petit but, après avoir compté jusqu’à cinq buts d’avance en milieu de première mi-temps, grâce à une efficacité offensive et à une défense solidaire et agressive et à une gardienne Typhanie PLEE en verve. Malheureusement, la blessure de l’arrière Maëlle CHALMANDRIER a fragilisé la bonne dynamique et Vaulx-en-Velin a mieux géré le « money time ». En tout état de cause, la victoire se serait avérée inutile, Aunis et Saint-Grégoire l’emportant de leur côté. Compte tenu du parcours accompli par notre équipe depuis le mois de mars, période à partir de laquelle Franck ANDRETTI a repris en main ce collectif, l’entraineur, les joueuses, les dirigeants et les supporters saint-mauriens peuvent nourrir bien des regrets !
Nationale 3 masculins : Saint-Gratien / Sannois 24 – Stella 28

A deux journées de la fin du championnat, la situation de nos stellistes apparaissait fragilisée. En effet, s’ils comptaient deux points d’avance sur Soissons et trois sur Marolles, une victoire était nécessaire pour assurer le maintien, alors même que la fin de parcours s’avérait délicate à négocier, avec un déplacement à Saint-Gratien / Sannois, deuxième de la poule, suivi de la réception de Vanves, troisième, tous deux en lutte pour décrocher une place de barragiste pour la montée. Chez les bookmakers, un succès saint-maurien aurait vraisemblablement valu une très grosse côte. Et pourtant, c’est bien un exploit que les joueurs de Frédéric LOUIS motivés et solidaires ont accompli, en dominant une équipe locale trop sure de son fait et incrédule. Après un premier acte équilibré : 13 à 13, les coéquipiers de Zacchary MESSAOUDI se sont détachés sans contestation en seconde période pour l’emporter 24 à 28. Bravo à tout le groupe qui a acquis, de haute lutte, le droit de continuer à évoluer l’an prochain en nationale. Accordons une mention spéciale aux deux buteurs du soir : Sofian ARBI 12 buts et Bryan CUARTANGO 7 buts.

Attachment

18446545_756166811223107_2031914504453636052_n

Nos partenaires