D2F Stella VGA 26 – Celles-sur-Belle 31 : Le miracle n’a pas eu lieu

Pour espérer se qualifier pour la finale d’accession à l’élite féminine (LBE), il aurait fallu pour nos « étoiles » qu’un miracle se produise : battre Celles-sur-Belle par 8 buts d’écart. Le miracle n’a pas eu lieu.

Mais les joueuses de Rémi SAMSON n’ont rien à regretter. Devant un public enfin retrouvé venu en nombre pour supporter son équipe, la formation des Deux-Sèvres a évolué un ton au-dessus. Elle a fait preuve de davantage de maturité et d’efficacité tant au niveau de performance de ses gardiennes, de sa défense, que de son attaque. Il faut savoir le reconnaitre sans chercher la moindre excuse : si la Stella n’a pas réalisé un mauvais match, les visiteuses se sont montrées supérieures. La meilleure équipe l’a emporté. Après une entame de match équilibrée : 4 à 4 à la huitième minute, nos adversaires ont haussé le rythme et se sont détachées pour compter cinq buts d’avance à la pause : 10 à 15. Celles-sur-Belle a su maintenir son emprise sur la rencontre jusqu’à compter huit buts d’avance à la quarante cinquième minute : 13 à 21. Une réaction finale de Marlène GUILLON et de ses coéquipières, avec quelques belles actions collectives à la clé, a permis de réduire l’écart et de ne s’incliner que par cinq buts : 26 à 31.

Ainsi s’achève une saison particulière fortement impactée par les conséquences de la crise sanitaire de la covid 19. Fin de saison qui voit la section handball quitter le giron de la VGA pour voler de ses propres ailes sous le nom de la « Stella Saint-Maur handball », à compter du 1er juillet 2021. Une cérémonie tout à la fois sympathique, bon enfant et émouvante a permis après la rencontre de rendre hommage à toutes celles qui pour des raisons diverses et variées mettent fin à leur parcours avec ou dans l’entourage de l’équipe au maillot à damier bleu et blanc : les joueuses qui quittent le club pour d’autres horizons, l’effectif étant en effet profondément remanié dans la perspective du nouveau cycle qui s’ouvre avec comme objectif la montée en LBE.

Une pensée particulière pour Alimata DOSSO, entraineure adjointe et pour Marie GAILLARD, formée à la Stella et qui y a effectué la plus grande partie de sa carrière et a décidé de prendre sa retraite. Même si nous comprenons et respectons sa décision, les cinq buts inscrits lors de ce dernier match peuvent cependant donner quelques regrets. Rendez-vous en septembre prochain pour vivre de nouvelles aventures et partager de grandes espérances.