Rémi rempile !

Bonjour Rémi, félicitations pour ta prolongation pour deux années supplémentaires au Stella Saint-Maur. Comment te sens-tu depuis cette prolongation ?

Je suis très heureux de poursuivre mon aventure à Saint-Maur. Je suis attaché au Val de Marne et au handball au féminin, ce projet concilie les deux. Le club de la Stella est un club historique du handball français et on m’offre l’opportunité de participer à une étape importante de son parcours.

Je suis arrivé l’été dernier avec le besoin de faire mes preuves et de m’adapter à ce niveau de jeu. Cette prolongation récompense le travail fourni. Merci aux joueuses et aux acteurs et actrices professionnels et bénévoles de ce club qui m’ont permis de rapidement m’intégrer dans ce nouveau contexte. Merci à celles et ceux qui me soutiennent de près ou de loin.

Je veux m’inscrire dans le temps avec la Stella. Prolonger mon contrat de deux ans est une grande fierté. Je donnerai mon maximum pour honorer la confiance des dirigeants.

Quel est ton bilan à un match de la fin de l’exercice 2020-2021 ?

Pour ma première saison en D2, avec un groupe que je découvrais complètement, je suis plutôt content de ce que nous avons accompli. Évidemment, nous aurions aimé faire encore mieux. Dans les conditions de la crise sanitaire et les lourdes blessures que nous avons essuyées, les filles ont fait preuve de courage pour assumer le nouveau statut VAP de l’équipe. C’est beaucoup de pression et tous les adversaires veulent vous faire tomber.

On a été plutôt régulier dans nos performances en début de saison, avec 9 victoires en 10 matchs, ce qui nous a permis de prendre la tête de notre poule. Malheureusement, nous avons connu une période compliquée sans victoire pendant un mois, ce qui nous a coûté la première place de la phase régulière. Aussi, nous n’avons pas réussi à accrocher les grosses écuries de la division. Sans cela, impossible de prétendre à un titre. Ce fût un bon apprentissage dont il faudra se servir pour la suite.

Néanmoins, je suis fier du travail réalisé par ce groupe. J’ai découvert des athlètes très investies qui portent le club dans leur cœur. Nous avons encore la possibilité de bien finir alors nous resterons impliqués jusqu’au bout de cette saison.

Quelles sont tes ambitions pour la saison prochaine ?

Mes ambitions sont celles de la Stella : grandir et concrétiser l’objectif de montée. Nous travaillons à la progression de notre équipe fanion mais aussi à notre structuration. L’ensemble du club va se professionnaliser. Car, si l’on obtient notre billet pour la division supérieure, nos fondations devront être solides pour nous y installer durablement.

Dès juillet, nous ouvrons un centre d’entraînement avec l’objectif de le faire évoluer en centre de formation l’année suivante. En parallèle, nous élaborons un grand projet pour développer le handball féminin en partenariat avec d’autres clubs du Val-de-Marne.

Au sujet de la D2, à l’avenir, toutes les joueuses seront sous contrat ou au centre d’entraînement. C’est un changement majeur qui nous rapprochera encore un peu plus de nos concurrents à la montée. C’est un travail de longue haleine pour lequel il faut être constant, mais la Stella est dans la bonne dynamique pour concrétiser ses ambitions. Pour ma part, il faudra, avec l’aide de mon staff, faire performer la D2 de manière constante pour réussir l’objectif sportif.

De nouvelles recrues en vue ?

Cet été, 7 nouvelles joueuses rejoindront le groupe de la D2. Toutes ces joueuses ont déjà évolué en D1 ou dans des centres de formation. C’est un gage de qualité et de compétences. Je vous invite à suivre les réseaux sociaux du club pour en apprendre plus sur chacune d’entre elles.

Nous avons construit un groupe avec de la qualité à chaque poste et des conditions de pratique bien supérieures à cette saison. Néanmoins, les changements sont nombreux et il faudra que nous travaillions vite pour être prêts en septembre. Tous les matchs comptent, le début de saison sera décisif.

Dans le staff, quelques changements auront lieu. Les nouveaux arrivants auront davantage de disponibilités et des compétences plus complémentaires avec les miennes. J’en profite pour remercier les membres du staff et de l’équipe avec qui l’aventure s’arrête. J’espère vous revoir à Brossolette et je vous souhaite le meilleur.

Un petit mot pour nos supporters ?

Je suis conscient de la chance que nous avons de pouvoir jouer au hand et faire notre métier. Mais le handball n’a pas la même saveur dans des salles vides. Malgré tout, vous êtes nombreux à nous supporter via les réseaux et votre soutien nous a porté tout au long de l’année.

Nous avons profité de cette période pour préparer votre retour dans le gymnase. Nous avons hâte de vous retrouver et de partager ces émotions ensemble. Cette saison, une seule équipe est venue nous battre à Brossolette. Avec vous, nous espérons rendre cette salle imprenable.

Je finirais avec un mot de soutien pour nos licenciés qui n’ont pas eu la chance de pratiquer ces derniers mois. J’ai hâte de revoir vos sourires et vos exploits pour faire briller le maillot de la Stella sur tous les terrains de France. A très vite !