Rémi Sanson rejoint la Stella

Rémi Sanson entraîneur à Angoulême (N1 Féminin) nous rejoint pour entraîner notre équipe féminine senior 1 et continuer l’aventure en D2 et même voir plus haut.

Son parcours

Je suis un amoureux du handball depuis mon plus jeune âge. J’ai commencé à 5 ans à Ivry sur Seine. A 30 ans, je n’ai toujours pas arrêté. L’entraînement et le managiérat m’ont rapidement attiré. A 17 ans, je coachais déjà une équipe senior. C’est assez naturellement que j’ai décidé d’en faire mon métier.

Ces quatre dernières saisons, j’étais l’entraîneur de la Nationale 1 et le directeur technique du club d’Angoulême (ACH). Depuis deux ans, je travaillais aussi au Pôle Espoir de la Ligue Nouvelle-Aquitaine. Ces saisons m’ont permis de prendre de l’expérience et de mettre en pratique tout ce que j’avais appris durant mes formations.

Pourquoi la Stella ?

Depuis que nous nous étions affrontés en N1 il y a 3 ans, nous avions gardé une bonne relation avec Angélique Spincer. Elle m’a prévenu assez tôt de son départ et début mars les échanges avec les dirigeants ont commencé. J’ai tout de suite été séduit par le projet de St-Maur. Le club est dans une bonne dynamique et il y a une volonté forte de construire un projet ambitieux. C’est un challenge qui me plait beaucoup.

Le contexte est idéal pour associer la performance et le développement d’une structure qui favorise l’émergence de jeunes talents franciliens. Avec la promotion de l’équipe réserve en Nationale 1, il y a de belles choses à faire.

Les objectifs de la nouvelle saison

Le projet est clair. Avec le dépôt du dossier VAP (Volet d’accès à la proffessionnalisation), Saint-Maur s’affiche comme un candidat à la montée en D1 à court terme.

Cette saison, l’objectif sera de se qualifier à nouveau pour la phase de play-off. En deuxième phase, nous jouerons notre carte à fond. Dans le même temps, il faudra maintenir la réserve à leur niveau de jeu et continuer de professionnaliser tous les secteurs du club.

C’est un projet ambitieux et les attentes seront fortes mais j’ai très envie de mettre mon savoir-faire et mon énergie au service de la réalisation de nos objectifs.

La vie parisienne

Après 8 saisons à Angoulême, c’est un gros changement dans ma vie professionnelle et privée. Je garderai un très bon souvenir de mon passage en Charente et j’y reviendrai régulièrement car j’y ai rencontré des personnes exceptionnelles.

Mais mon retour dans le Val-de-Marne après tant d’années me réjoui. C’est un vrai plaisir de pouvoir vivre de ma passion dans mon département de naissance.

Nos partenaires