Auf wiedersehen Pforzheim, vielen dank (au revoir Pforzheim, merci beaucoup)

La dernière rencontre entre la Stella handball et le TGS, son homologue allemand de Pforzheim remontait à 2019 à Saint-Maur, à l’occasion de la célébration du trentième anniversaire du jumelage entre ces deux villes. En 2020, puis en 2021, le déplacement dans la capitale allemande de l’orfèvrerie, située en lisière de la Forêt Noire à la Pentecôte avait dû être annulé en raison de la pandémie de la COVID. Trois ans sans se voir, c’est long et les liens entre certaines disciplines sportives allemandes et françaises se sont distendus. Tel n’est pas le cas tant pour les dirigeants du TGS que pour ceux de la Stella, convaincus de l’intérêt de ces échanges et s’employant à cultiver l’amitié entre les jeunes de nos deux clubs. Samedi 4 juin : répondant à l’invitation de nos amis allemands, c’est un groupe de 25 stellistes qui prenait possession du car pour se rendre outre Rhin. Notre délégation comprenait deux équipes masculines : un collectif de moins de 16 ans et une équipe composée de joueurs de moins de 18 ans auxquels complétés par un trio de séniors 2. Sous la houlette de Claude VERAUD, quatre autres dirigeants s’étaient joints à nos handballeurs.

Du point de vue sportif, carton plein pour nos deux équipes qui, à la descente du car, ont dominé leurs homologues allemands : les moins de 16 ans l’emportant sur le score fleuve de 42 à 40 et les moins de 18 ans vainqueurs par 34 buts à 29, sous les encouragements de Dominique SOULIS, maire-adjointe déléguée aux sports et aux relations internationales, fervente supportrice de la Stella. Après la partie sportive, un buffet a réuni l’ensemble des participants au club house du TGS, avant l’hébergement et la nuit dans les familles pour un repos réparateur.

Dimanche 5 juin : nos jeunes se sont retrouvés dans la matinée pour une visite de l’ancien gazomètre de Pforzheim reconverti en un espace culturel, avant de s’affronter dans des jeux sportifs sur les terrains du TGS. Pendant ce temps, direction Stuttgart pour nos dirigeants pour une passionnante visite du musée Porsche, suivie d’une escapade en Forêt Noire. Tout le monde s’est retrouvé en soirée pour le banquet officiel du jumelage.

Lundi 6 juin : tournoi de boules, suivi d’une visite du lieu de mémoire de Pforzheim, la colline artificielle constituée des décombres consécutifs au bombardement subi au printemps 1945 qui a détruit la ville à plus de 80%. Un grand merci à Régina, la sympathique épouse allemande de Luc SARRAMEGNA, le dirigeant de notre équipe féminine de division 2, qui nous a servi d’interprète tout au long de ce week end.

Départ sur le coup de 15 heures et arrivée à Saint-Maur en fin de soirée, pour tous nos stellistes fatigués, l’esprit plein de souvenirs, de contacts noués et le cœur heureux de l’accueil qui nous a été réservé et de l’amitié omniprésente. Amis du TGS, nous n’avons qu’une hâte, vous recevoir dès l’an prochain à Saint-Maur et vous rendre la chaleur de l’accueil que vous nous avez offert.

Auf wiedersehen Pforzheim, vielen dank