D2F Stella – Bègles : L’hécatombe

Quel est le terme approprié ? La malchance, la scoumoune, la loi des séries ? Toujours est-il qu’en recevant Bègles pour le compte de la seconde journée de championnat, la Stella était privée de trois joueuses de sa base arrière : les droitières Mathilde PLOTTON et Kim ANDRETTI se remettant d’une opération d’un genou et la gauchère Kimberley RUTIL touchée à une cheville. Et, dès le début de rencontre Marlène GUILLON subissait une douloureuse béquille qui la renvoyait sur le banc de touche.

Privée de quatre arrières, les coéquipières de la capitaine Djeneba TANDJAN se trouvaient donc confrontée à une tâche insurmontable, obligeant Rémi SAMSON, le coach saint-maurien à devoir « bricoler », en déplaçant et transformant pivot ou ailière en arrière de fortune et en détruisant l’équilibre de son équipe. Malgré l’accumulation de ces coups du sort, nos « étoiles » réalisaient une première période satisfaisante, en s’appuyant sur une défense bien regroupée et sur une gardienne Jacqueline OLIVIERA en verve. Les saint-mauriennes atteignaient la pause avec une avance de trois buts : 15 à 12, après avoir compté jusqu’à cinq buts d’écart.

Malheureusement en seconde période nos stellistes allaient payer cash le manque de rotations. Bègles égalisait à la quarantième minute : 16 à 16, avant de profiter de la fatigue des joueuses au maillot à damier bleu et blanc pour se détacher en fin de partie et l’emporter par 30 buts à 26, malgré l’efficacité offensive de Karichma EKOH : 10 buts. Pour les saint-mauriennes, il faut espérer des jours meilleurs avec la récupération de plusieurs de leurs joueuses indisponibles.

Le week end prochain, place à la coupe de France. Notre équipe se déplace en Normandie, à Octeville dimanche après-midi 12 septembre. Croisons les doigts pour ne pas subir de nouvelles blessures.